Financement de votre formation

De nombreux dispositifs peuvent vous permettre de financer vos frais de formation et de percevoir une rémunération pendant votre formation : cette page résume les principaux.

Vous êtes salarié(e) d'une structure publique ou privée

 

Plan de formation

Les organismes privés et publics peuvent financer des actions de formation dans le cadre d’un plan de formation dont le contenu est laissé à leur initiative.

Le plan de formation permet de prendre en charge la rémunération du salarié (dans son intégralité) et de financer les frais liés à la formation.

Pour savoir si votre projet peut être financé dans le cadre du plan, adressez-vous au service des ressources humaines de votre entreprise ou administration afin de présenter la formation envisagée (contenu, organisme, durée, programme) ; fournissez un devis.

  1.  

     

Droit individuel à la formation (DIF)

 

Le DIF permet aux salariés en CDI, CDD ou fonctionnaires de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 h par an (pour un temps complet). Ce crédit est capitalisable sur 6 ans dans la limite de 120 h.

 

L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais le choix de l’action de formation s’effectue en concertation avec l’employeur.

Si vous êtes agent public, vous ne pourrez utiliser le DIF que pour des actions inscrites au Plan de formation de votre administration.

 

La formation peut se dérouler :

- en dehors de votre temps de travail : vous percevrez alors une allocation (50% du salaire) ;

- pendant votre temps de travail : vous serez rémunéré au taux normal.

Les frais de formation sont pris en charge par votre employeur ou un fonds de formation.

 

Pour plus d’informations sur le DIF, consultez la fiche pratique.

 

Vous êtes intérimaire

Droit individuel à la formation (DIF)

Le « DIF Intérimaire » permet de bénéficier de formations de perfectionnement et de développement des compétences.

 

Depuis le 1er janvier 2005, vous disposez d’un crédit de 40 h de formation par tranche de 2700 h de mission (dont 2100 h dans l’entreprise de travail temporaire où vous faite la demande).

Chaque entreprise examine les demandes qui lui sont faites selon les modalités et les critères qu’elle a définis.

 

Nous vous conseillons de vous informer au plus vite : vous devez déposer votre demande dans l’entreprise de travail temporaire dans laquelle l’ancienneté est acquise au plus tard un mois après la fin de votre dernière mission et au minimum 1 mois avant le début de l’action de formation.

 

 

Vous êtes professionnel libéral, Indépendant, Chef d'entreprise

OPCA (anciennement FAF : Fonds d’Assurance Formation)

 

Les travailleurs non salariés : indépendants, professionnels libéraux, commerçants, artisans, agriculteurs, chefs d’entreprise ainsi que leurs conjoints associés à la même activité doivent s’adresser à l’OPCA auprès duquel ils cotisent.

 

Chaque OPCA fixe ses critères et modalités de prise en charge des demandes de formation.


Nous vous conseillons de vous renseigner au plus tôt car souvent les demandes de prise en charge doivent être établies avant le début de l’action de formation.

 

>> Coordonnées des principaux OPCA

 

Crédits d’impôt

 

Les entreprises peuvent bénéficier dans certains cas (notamment pour la formation des chefs d’entreprises, gérants, exploitants individuels…) de crédits d’impôts.
Vous pouvez vous informer auprès de votre expert comptable.